La Wallonie pour un week-end : Hastière, la nature à sa fenêtre

À Hastière, bordant la Meuse et non loin de la frontière française, d’anciens bâtiments de la famille Boël ont été transformés en domaine d’hôtellerie écoresponsable. Et ce n’est rien de le dire…

Il y a trois ans, le groupe Nouvelle Hôtellerie reprenait ce domaine en bord de Meuse. Lui qui possédait deux hôtels en France (notamment le très réputé Les tourelles en Baie de Somme), retrouvait ici son critère principal: l’effet «waw» du lieu, «dans un écrin exceptionnel», explique Haroun Atila, directeur administratif et financier de Nouvelle Hôtellerie. Ce domaine de 17 hectares est aussi chargé d’Histoire. «Ces bâtiments, dont un château, —et l’île en face— appartenaient à la famille Boël. Ils ont ensuite été réinvestis par les fédérations des mutualités socialistes du Brabant», avant que le groupe ne les transforme pour créer Les Sorbiers.

Ici, Nouvelle Hôtellerie peut pleinement développer son côté très écoresponsable. «Historiquement, notre groupe a toujours réalisé des études de bilan carbone, puis ça a été le développement durable, et l’éco-responsabilité. Aujourd’hui, on est dans la transition écologique de l’économie touristique».

On y brasse

Et aux Sorbiers, on ne se contente pas de quelques labels. «On a aussi nos propres critères de réflexion. Cela veut dire que 80% de la nourriture vient d’un rayon de 20km, tout est transformé ici sur place. Hormis le café et le chocolat, on arrive à tout avoir localement. Et ceux qui nous livrent des produits qui viennent d’un peu plus loin ont été choisis avec grand soin, comme notre torréfacteur bruxellois. C’est un parti pris. Si un client nous demande de l’ananas ou des bananes, on n’en pas, car c’est moins local. On ne propose pas non plus de boisson internationale, comme le coca». En plus de faire vivre les producteurs locaux, le domaine produit son propre miel, possède son potager —fruitiers et aromates— et brasse sa propre bière, La Sorbière. «On a créé un atelier bière ici, mais on ne la vend pas. C’est juste une expérience en plus qu’on propose à nos clients».

Cette écoresponsabilité se décline aussi dans la décoration des lieux. «On voulait garder l’esprit de nos deux autres lieux: quelque chose de simple, de chaleureux. La décoratrice, Véronique Melery, qui fait des décors de film, avait déjà décoré les Tourelles en France et savait très bien dans quoi on se sentait bien. L’idée de départ de la déco était d’avoir un maximum de choses chinées, dans l’économie circulaire, même s’il y a évidemment des choses neuves, comme les matelas. Mais 95% des fauteuils ici ont été rénovés, restaurés».

Simple et singulier à la fois. À l’image des luminaires colorés qui attirent l’œil au-dessus du bar et dans la salle à manger, conçus en verre recyclé par le luminariste bruxellois TILT. «Toutes les chambres, elles aussi, sont singulières.

Elles ne sont pas standardisées car on propose un style d’hôtellerie qui ne l’est pas. On ne met pas en avant le fait d’être un hôtel étoilé mais d’être un ‘hôtel à lire’. On offre des livres dans nos chambres, mais on n’a pas de télé. L’idée est vraiment de se démarquer sur le marché avec à la fois de grands lieux d’espaces collectifs —ouverts à des associations, des familles— et des logements supérieurs comme la suite de la famille Boël».

En détail

Les Sorbiers

32 chambres à partir de 65€

Rue des Sorbiers 241, 5543 Hastière

Tél.: 082/ 22 20 63

lessorbiers.com


L’île aux (beaux) lendemains

Sans aucun doute, on vient ici pour la beauté et la quiétude des lieux. En face de l’hôtel, une île «Natura 2000», protégée donc, et accessible uniquement accompagné d’un guide. «On a un accord avec la Région wallonne: nous sommes propriétaires de l’île mais eux en ont la gestion. On a la possibilité d’aller faire des tours de promotion des environnements, d’éducation à la nature sur l’île. On y trouve des hérons, des castors,… Tout un écosystème particulier». Le domaine, qui outre l’hôtellerie est également ouvert aux séminaires, permet, durant la semaine, aux classes vertes de s’y installer.