Cinq conseils pour enfin arrêter de procrastiner

 « C’est pas grave, je le ferai demain ! » Si cette phrase vous est familière, c’est que vous êtes un adepte de la procrastination. Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls à ainsi subir la fainéantise de votre cerveau.

La procrastination est le fait de remettre une tâche à plus tard alors qu’on pourrait la faire tout de suite. Pour cela, on se trouve toutes sortes d’excuses comme la fatigue, le manque de temps ou quelque chose de plus important à faire. Le problème, c’est qu’on arrive rapidement à un point où plusieurs tâches n’ont pas été effectuées alors que la deadline approche dangereusement.

S’il vous arrive souvent de ne pas parvenir à vous motiver pour faire quelque chose et de laisser la tâche en suspens pendant plusieurs jours… nous avons des solutions pour vous !

L’environnement

Pour avoir plus de chances de traiter efficacement un sujet qui ne vous intéresse pas vraiment, il faut que votre environnement soit favorable au travail. Pour commencer, n’hésitez pas à éloigner votre téléphone ou à le mettre en mode avion s’il risque de vous déconcentrer. Vous pouvez également écouter de la musique qui vous motivera si cela peut vous aider à avancer dans votre travail. Écouter de la musique peut en effet vous aider à vous concentrer. Pour certaines personnes, travailler à plusieurs peut créer une dynamique collective propice au travail. Mais attention à ne pas vous détourner de votre tâche en parlant avec tout le monde.

La liste de choses à faire

Visualiser les choses qu’il vous reste à faire sur une to do list peut vous permettre de travailler plus efficacement. Une méthode qui fonctionne bien est de noter chaque jour un projet que vous souhaitez voir aboutir, trois tâches moyennement importantes et cinq autres petites choses à faire. Vos tâches seront ainsi classées par ordre de priorité et cela vous évitera de vous mettre une pression supplémentaire inutile. Le fait de cocher ce que vous avez accompli peut également vous motiver et vous aider à visualiser ce qu’il vous reste à accomplir.

Découper les grosses tâches

Rien ne vous oblige à terminer une grosse tâche en une seule fois, sauf si vous l’avez tellement reportée au lendemain qu’il est trop tard… Vous pouvez donc découper un gros travail en plusieurs plus petites tâches à échéances courtes. De cette manière, lorsque vous n’arrivez pas à vous lancer dans un travail, détaillez-le le plus précisément possible, cela vous permettra de vous écarter de la vision globale de la tâche qui risque de vous angoisser. Découper ce travail qui semble insurmontable vous amènera à des objectifs plus réalistes.

La récompense

Pour booster votre motivation, n’hésitez pas à vous récompenser une fois votre tâche réalisée. Cela peut être une gourmandise ou encore regarder un épisode de votre série préférée. Savoir qu’une chose que vous aimez vous attend à la fin de ce travail qui ne vous enthousiasme pas peut vous donner envie de le faire et d’être plus efficace.

La règle des deux minutes

Si vous respectez cette règle toute simple, vous arrêterez de remettre pas mal de tâches au lendemain. « Si cela prend moins de deux minutes, alors occupez-vous en maintenant », c’est ce que conseille le spécialiste de la productivité David Allen. Donc, si une tâche s’effectue en quelques minutes, débarrassez-vous en tout de suite.