Couple : qu’est-ce que le «Valentighting» ? Une pratique qui va briser des cœurs à la Saint-Valentin

À l’approche de la Saint-Valentin, faites attention au « Valentighting » ! Encore une pratique amoureuse toxique qui risque de faire des dégâts… On vous explique.

Vous devez vous demander ce que c’est encore que cette nouvelle pratique au nom étrange… En réalité, ce n’est pas du tout une nouveauté et vous en avez sans doute déjà entendu parler. C’est simplement le nom, qui est nouveau.

Cette tendance, repérée par Cosmopolitan, consiste à se séparer de son partenaire… seulement quelques jours avant la Saint-Valentin ! Pourquoi ? Simplement pour ne pas avoir à céder au romantisme de cette fête et ne pas subir la pression que la Saint-Valentin exerce sur les couples.

Une fausse excuse ?

En réalité, cela reste une énième « bonne excuse » donnée par des personnes perverses, qui ne pensent qu’à elles, pour rompre. Généralement, ces personnes quittent leur partenaire simplement parce qu’ils n’ont juste pas envie de faire un cadeau, d’acheter des fleurs, d’écrire une carte ou d’avoir quelconque attention pour l’autre.

Pour Ellen Scott, la journaliste qui a inventé le terme en 2019, la Saint-Valentin est aussi une période propice aux questionnements et à la réflexion, à propos de sa vie sentimentale. Du coup, certaines personnes réalisent, au pire moment, qu’elles n’ont pas envie ou qu’elles ne sont pas prêtes à s’engager plus longtemps dans cette relation.

Le « bon » moment ?

Évidemment, même s’il n’existe pas vraiment de bons moments pour quitter quelqu’un, il faut dire que juste avant la Saint-Valentin est sans doute l’un des pires… Faudrait-il, peut-être, éviter de le faire avant ou pendant les grands événements de l’année, afin que l’autre ne les associe pas à un mauvais souvenir, pour le restant de ses jours.

Mais cela reviendrait également à nous-même associer cet événement à un moment douloureux où nous avons dû nous forcer pour rester avec une personne, tout en faisant semblant que tout allait bien. L’idéal serait donc de trouver un juste milieu qui ne rendrait la situation plus difficile pour aucun des deux ex-amoureux.