Noël : vous êtes célibataire ? Vous redoutez sans doute qu’on vous pose cette question au réveillon

« Alors, toujours pas en couple ? » Si vous allez arriver au réveillon de Noël non accompagné, c’est sans doute une phrase que vous allez entendre, d’au moins une personne de votre famille. Si vous redoutez cette question, vous n’êtes pas les seuls…

Les fêtes en famille ont des avantages mais aussi des inconvénients. Parmi ceux-ci, on retrouve les presqu’inévitables disputes, mais aussi les questions gênantes, desquelles on se passerait bien.

Et parmi ces questions, on retrouve la classique « Toujours célibataire ? Comment ça se fait ? »… S’en suit un moment pénible où vous devez expliquer pourquoi votre vie sentimentale est aussi vide que votre compte en banque après les fêtes.

Tout le monde a sa petite technique pour éviter ce moment délicat où tout le monde s’arrête de parler et vous fixe en attendant votre réponse… Se resservir un verre, faire un sourire gêné, simplement dire qu’il n’y a rien à expliquer, etc.

Un classique des fêtes de famille

Une étude réalisée par le site de rencontres Happn en 2019, a montré que 45% des personnes âgées entre 25 et 49 ans ressentent une pression de la part de leurs proches, et encore plus durant les fêtes de fin d’année. Cette pression vient principalement des injonctions à trouver un partenaire ou à faire des enfants.

Cela vient du fait que la période de Noël  est un moment fort pour le couple et la famille. La famille, une fois rassemblée, vient alors « forcer » les célibataires dans ce sens et le sujet devient donc rapidement délicat.

Et le Nouvel An ?

Contrairement à Noël, la soirée du Nouvel An apparaît comme propice aux rencontres, pour 68% des personnes, toutes générations confondues. D’ailleurs 55% d’entre eux déclarent qu’une histoire pendant le réveillon n’est pas une simple rencontre sans lendemain et 43% pensent même que ça peut devenir une relation durable.