Sommeil : quelles sont les raisons qui vous empêchent de vous endormir ?

Si vous n’arrivez jamais à vous endormir ou que vous vous réveillez souvent pendant la nuit, vous vous demandez sans doute quelle en est la cause… Il existe plusieurs raisons qui peuvent vous empêcher de dormir. Voici comment identifier une insomnie.

Vous pouvez avoir du mal à vous endormir à cause du bruit dans votre rue ou de votre partenaire qui ronfle… Mais dans ces cas-là, on ne peut pas parler d’insomnie ou de troubles du sommeil car cela vient de l’extérieur. Une insomnie, c’est différent : vous ne parvenez pas à vous endormir… mais sans savoir pourquoi !

De nombreuses choses peuvent expliquer ce qui perturbe votre sommeil. Pour identifier et analyser les causes de vos insomnies, il suffit parfois de comprendre votre organisme et ses besoins.

Voici les raisons qui peuvent expliquer pourquoi vous ne parvenez pas à trouver le sommeil facilement

  • Les carences en vitamines. Si vous manquez de calcium, de fer, de magnésium ou encore de vitamines, cela peut causer des difficultés à trouver le sommeil. Il est donc très important de faire des analyses de sang et de vous renseigner auprès d’un professionnel de santé afin de prendre des compléments. Cela est d’autant plus important quand on sait que les insomnies peuvent causer de nombreux problèmes de santé.
  • Les maux de ventre. Les reflux gastro-œsophagiens peuvent provoquer une migration de l’acide gastrique vers l’œsophage lorsque vous êtes allongé. Cela va provoquer une gêne et vous empêcher de dormir. Évitez donc de manger tard le soir ou juste avant d’aller vous coucher.
  • Le stress. Il peut causer des difficultés à vous endormir ou vous faire vous réveiller plusieurs fois pendant la nuit. L’anxiété peut également vous faire vous éveiller bien trop tôt le matin, alors que vous n’avez pas assez dormi. Si votre stress a un réel impact sur votre sommeil, il est préférable d’aller voir un professionnel de santé.
  • Le syndrome des jambes sans repos. Un adulte sur dix souffrirait de ce syndrome. Il s’agit d’un trouve du mouvement qui provoque l’envie de continuer à bouger pendant le repos et donc la nuit. Cela est causé par une perturbation du système nerveux central mais peut également être dû à une carence en fer au niveau du cerveau. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le syndrome des jambes sans repos n’a rien à voir avec le stress ou l’anxiété.
  • L’asthme nocturne. Toux, respiration sifflante, essoufflement, oppression thoracique… si vous avez ces symptômes lorsque vous êtes couché, il est possible que vous ayez de l’asthme nocturne. Cela s’explique par le fait que les crises se déclenchent au contact d’acariens, présents dans la literie. Il n’est alors pas étonnant que votre sommeil soit perturbé. Les asthmatiques sont également souvent sujets aux symptômes d’apnée du sommeil, ce qui provoque des difficultés à vous endormir.
  • Un problème de rythme. Ce qu’on appelle le « rythme circadien », et le cycle d’une journée de 24h avec l’impact lumineux le jour et la phase de sommeil la nuit. C’est ce rythme qui permet à votre cerveau et votre organisme de construire son propre rythme de sommeil pour se réguler… Or, il est rare d’avoir un rythme circadien constant la semaine mais aussi le week-end. En effet, les sorties et les grasses matinées du week-end viennent perturber votre rythme et entraînent donc des troubles du sommeil.