Sommeil : vous êtes tout le temps fatigué ? Voici peut-être pourquoi vous n’arrivez pas à vous reposer

Vous n’arrivez pas à bien dormir, votre sommeil n’est pas réparateur… Résultat : vous avez tout le temps l’impression d’être fatigué, même si vous allez dormir tôt. Alors, vous êtes peut-être victime de ce que l’on appelle « inertie du sommeil ». On vous explique.

Si vous vous sentez toujours fatigué, comme dans le brouillard, alors que vous allez vous coucher de bonne heure et que vous dormez au moins huit heures par nuit, cela peut devenir embêtant… Si vous avez souvent l’impression que votre cerveau est endormi durant toute la journée, alors que vous avez dormi longtemps et, donc, qu’il n’y a pas de raisons, vous souffrez peut-être d’inertie du sommeil.

L’inertie du sommeil, c’est quoi ?

On l’appelle également « ivresse du sommeil ». Il s’agit d’un phénomène qui amènerait quelques désagréments dans la vie de tous les jours, comme une certaine irritabilité, une mauvaise humeur ou encore une baisse de moral.

Le problème est certainement lié à vos différentes phases de sommeil. En effet, celles-ci sont sûrement interrompues à un moment, pendant la nuit. Pour être vraiment reposé, votre sommeil doit avoir de trois à six cycles, qui durent entre 60 et 120 minutes chacun. Il y a la phase de sommeil lent et léger, la phase du sommeil lent et profond et enfin celle du sommeil paradoxal, pendant laquelle vous rêvez.

L’inertie du sommeil est donc une phase de réveil qui arrive en plein milieu de ces cycles. Si c’est la phase de sommeil profond qui est interrompue, il y a de grandes chances que votre performance cérébrale soit impactée pendant la journée et c’est pour cette raison que vous vous sentez fatigué.

Comment éviter ce phénomène ?

Quand on souffre d’inertie du sommeil, il est important de ne pas se réveiller brutalement car cela fait fonctionner les systèmes d’éveil à leur maximum, sans pour autant freiner les systèmes de sommeil…

Il est donc préférable de se réveiller en douceur, avec un diffuseur de lumière progressive, par exemple, ou encore une mélodie douce, qui vous sortira du sommeil bien plus calmement qu’une alarme de réveil classique et plutôt stressante.