Sommeil : vous faites souvent des longues siestes ? Attention, cela pourrait être mauvais pour la santé

Comfort photo created by drobotdean - www.freepik.com

Faire un petit somme en début d’après-midi peut avoir de nombreux avantages pour votre santé. En revanche, si vous dormez pendant trop longtemps, il pourrait y avoir de graves répercussions sur votre corps…

Il est vivement conseillé de faire une sieste pour recharger ses batteries. Mais attention, elle ne doit pas durer très longtemps… Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Alzheimer's and dementia, l’augmentation de la durée des siestes chez les personnes âgées peut également être liée à un risque plus élevé de développer un déclin cognitif léger, la maladie d'Alzheimer ou d'autres maladies à l'origine de la démence.

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont analysé les données de 1.400 personnes âgées de 74 à 88 ans sur une période de 14 ans. Les participants ont été équipés de tracker destinés à analyser leurs mouvements. Les participants ont également été soumis à des tests cognitifs chaque année.

Au début de l'étude, 76 % des personnes âgées avaient une bonne santé cognitive, 20 % présentaient une légère détérioration et 4 % étaient atteintes d'Alzheimer. Chez les participants qui ne souffraient pas de troubles cognitifs, la durée de la sieste a augmenté de 11 minutes par an en moyenne. Or, la durée de la sieste doublait après un diagnostic de déficience cognitive légère et triplait même chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

L'étude a révélé que les personnes qui faisaient des siestes pendant plus d'une heure par jour avaient 40 % plus de risques de développer la maladie d'Alzheimer que celles qui dormaient moins d'une heure dans la journée. « Cette étude montre pour la première fois qu'une sieste l'après-midi et la maladie d'Alzheimer ont un double effet », a déclaré Yue Leng, professeur de psychiatrie à l'université de Californie, à San Francisco, et co-auteur de l’étude. Avant d’ajouter : « Nous ne disposons pas de suffisamment de preuves pour conclure que ce sont les siestes elles-mêmes qui sont la cause du vieillissement cognitif. Il est cependant évident que des siestes excessives peuvent être le signe visible d'un vieillissement cognitif et que celui-ci apparaît bien avant l'apparition d'autres symptômes tels que les problèmes de mémoire »

Voici quelques conseils à suivre pour une sieste réussie 

  • Il est préférable de faire une sieste en début d’après-midi, entre 13 et 15 heures, quand notre organisme connaît physiologiquement une baisse d’énergie.
  • Ne dormez pas plus de 20 minutes afin de rester en sommeil lent léger. On a l’impression d’être éveillé car on entend les bruits autour, mais votre corps recharge bel et bien ses batteries.
  • Après la sieste, prenez le temps de vous étirer et de faire quelques exercices de respiration. Ça vous fera le plus grand bien avant de reprendre vos activités !