Pourquoi se remet-on moins vite du passage à l’heure d’été qu’au passage à l’heure d’hiver ?

freepik

Lorsqu’on change d’heure, on peut être plus ou moins impacté. Difficultés d’endormissement, perte d’appétit, fatigue… Quand on passe à l’heure d’été, c’est souvent plus difficile qu’en hiver. Pourquoi ça ?

Selon certains scientifiques, le changement d’heure serait plus néfaste que le décalage horaire quand on voyage dans un autre pays. Pourquoi ? Parce que sans changer d’endroit, on doit adapter ses habitudes en changeant l’heure du coucher, du lever, des repas, etc.

Pourquoi le passage à l’heure d’été est plus difficile que le passage à l’heure d’hiver ?

Les chronobiologistes ont remarqué qu’on s’adapte moins facilement au passage à l’heure d’hiver et ce, pour deux raisons. Tout d’abord, on perd une heure de sommeil. Ensuite, en passant à l’heure d’été, on se décale de l’heure solaire (donc du rythme naturel de notre corps) de deux heures, contre une seule en hiver. Les lève-tard auraient d’ailleurs plus de mal à se lever à cause du changement d’heure. Une étude américaine a même démontré une augmentation de 25% d’infarctus le lundi qui suivait le changement d’heure.

Source : La Voix du Nord